C’est tout de même bon signe, n’est-ce pas ? Je me suis remise aux concoctions maison.  Il fallait tout de même que j’utilise mes macérations huileuses.  Et hop, un mélange huile de millepertuis, huile de calendula et cire d’abeille.  Mais j’en voulais plus.  Pas que je manque de production à faire, Les Bain Mary-Ange me tiennent tout de même occupée, mais j’avais envie de me concocter un petit quelque chose juste pour ma famille (et celle de Mary, bien sûr, puisque nous nous faisons essayer tout ce que nous faisons !).

C’est donc un onguent FABULEUX, réussi à merveille (ça faisait une éternité que je n’avais pas réussi une crème…).  Je l’utilise pour les plaques d’eczéma qui ont décidé de me visiter… Donc, la recette (ça aussi, ça faisait longtemps !).  Attention, pour une fois, tout est en volume et n’est donc pas pesé (un truc pour les produits difficiles à mesure : on rempli une tasse à mesurer avec, par exemple, 8 g d’eau, et si on a besoin de 10 g de cire d’abeille, il suffit de mettre les morceaux dans la tasse jusqu’à ce que l’eau atteigne 18g !).

-          50 ml d’eau de rose

-          2 c.s. de glycérine végétale

-          10 g de cire d’abeille

-          7 g de beurre de karité

-          4 g de beurre de cacao

-          4 g de beurre d’aloès (un nouveau produit, celui-là)

-          1 c.c. d’huile de millepertuis

-          1 c.c. d’huile de calendula

-          1 c.c. d’huile de sapin

-          1 c.c. de cire émulsifiante

-          HEs : teatree, lavande, géranium, cèdre, ylang ylang et thym.

N’oubliez pas qu’une recette peut être simplifiée lorsqu’on n’a pas tous les ingrédients.  Par exemple, le beurre d’aloès peut être remplacé par le beurre de karité, les huiles macérées par des huiles qui ne le sont pas, etc.

Nadyne